LE MONITEUR CANYON

Retour aux référentiels

 

Objectifs :


Permettre l’acquisition de l’autonomie en progression personnelle, en équipement et encadrement avec tous
publics et en tous canyons (hors haut niveau). Favoriser la capacité à participer à la gestion de la discipline
en tenant compte notamment des problématiques environnementales et des différents usages des sites de
pratique.

Durée : Formation

PRE REQUIS:

Le candidat doit : soit être titulaire du diplôme fédéral d’initiateur canyon de la FFS ou de la FFME, soit être
moniteur de spéléologie de la FFS/EFS. Toutes ces conditions doivent être remplies depuis au moins un
mois. D’autres possibilités d’accès au stage moniteur peuvent être autorisées dans le cahier des charges de
l’EFC.
Posséder une expérience conséquente en qualité de leader, justifiée par une liste de courses (conditions
précisées dans le cahier des charges)

CONDITIONS D’ACCES :

-Etre âgé de 18 ans minimum.

- Formation ouverte aux fédérés FFS, FFME, FFCAM, FFCK et fédérations étrangères reconnues par la
Commission des Relations et Explorations Internationales de la FFS.
-Etre titulaire de l’A.F.P.S.


PREROGATIVES :

-Le diplôme de moniteur valide les compétences qui permettent d’encadrer ou de former, dans les
meilleures conditions possibles de sécurité, un groupe de personnes, dans tous canyons et quelques soit le
public.
-Il est cadre de club.
-Il est cadre dans les stages de formation de niveaux techniques inférieurs ou équivalents ou moniteur.


DUREE ET STRUCTURATION :

Module 0 -Préparation facultative. (Stage de Formation Personnel 2ème niveau).

Module 1 - Techniques :3 jours Page 03
Unité 1 : Progression et équipement en canyon. page 03
Unité 2 : Techniques d’assistance en milieu vertical et horizontal. page 03
Unité 3 : Techniques de progression et d'assistance en eaux vives. page 04
Unité 4 : Journée d’application en grand canyon. page 04
Unité 5 : Assistance victime. page 05

Module 3 : Encadrement / Formation : 3 jours. Page 06
Unité 1 : Préparation d’une séance de formation (définition d’objectifs, repérage, etc.) page 06
Unité 2 : Techniques d’encadrement. page 06
Unité 3 : Organisation d’un stage fédéral. page 07
Unité 4 : Formateur en position de Leader. page 07
Unité 5 : Formateur en position d’équipier. page 08

Module 2 - Milieu naturel et environnement social. 2 joursSe stage organisé distinctement du stage moniteur et obligatoire. Les participants ayant validé ce stage
peuvent prétendre à l’obtention du diplôme de moniteur à condition :
- qu’ils aient suivi et validé ce stage dans les 2 ans maximum (n-2) qui précèdent le stage moniteur.
- qu’ils aient suivi et validé ce stage dans les 2 ans maximum (n+2) qui suivent le stage moniteur.
- qu’ils aient reçu un avis favorable au stage moniteur.
La 3ème condition est cumulative avec la 1ère ou la 2ème. Si le candidat ne remplit pas la 1ère ou la 2ème
condition, l’avis favorable éventuellement émis lors du stage moniteur sera annulé. Le candidat devra alors
suivre un nouveau stage moniteur.

Compétences visées au stage MONITEUR :

Notées en bleu: les références du Manuel Technique de l’ EFC, niveau « moniteur ».



1 - Compétences techniques verticales :

1.1 - Etre capable de progresser :
1.1.1 - De progresser sur les cordes en toute sécurité E 07 - E 08 - E 09 - E 10 - E 11
1.1.2 - De se déplacer en terrain d’aventure (escalade, désescalade, terrain glissant).TE 09

1.1.3 - De remonter sur corde simple ou double, y compris avec méthodes de réchappe.
L 16 - L 25 - L26
1.1.4 - De passer un nœud à la descente et à la montée, sur corde simple ou double. L29


1.2 - Etre capable de secourir :

1.2.1 - De s'auto dégager sur corde simple ou double. L 10 - L 25 - L 27 - L 28
1.2.2 - De dégager un équipier par intervention indirecte: mouflages, balanciers.
S 07 – S 08
1.2.3 - De dégager un équipier par intervention indirecte : par rabout de corde sous tension et coupé de corde. S 01
1.2.4 - De dégager un équipier par intervention directe: descente sur corde annexe, prise en charge et coupé de corde. S 02
1.2.5 - De prendre en charge un équipier immobilisé sur corde en arrivant du bas, ou du haut sur corde tendue. S 03 - S 04 - S 05

1.3 - Etre capable d’ équiper :

1.3.1 - D'installer un rappel avec ou sans assurance, sur corde simple ou double.
E 12 - E 13 - L 08 - L 09 - L 17 - TE 05
1.3.2 - D'installer et d'utiliser un système de descente débrayable.
L 08 - L 09 - L 12 - L 13 - L 14 - L 15 - TE 03 - TS 03 - TS 04
1.3.3 - D'installer une main courante rappelable.
L 11 - TE 08
1.3.4 - D'installer et d'utiliser un système de descente guidé ou dévié. L 18 - L 22
1.3.5 - De protéger les cordes des frottements.
L19 - L 20


1.3.6 - De mettre en œuvre les divers procédés d’amarrage (chevilles, scellements, plaquettes, goujons, pitons, coinceurs, sangles... ). L 01 – L 06 - L 07 - TS 08
1.3.7 - De choisir la technique en fonction de l'amarrage, de la nature du terrain, des équipiers et des risques.
1.3.8 - D'installer un relais ou un fractionnement.
L 21 - L 23
1.3.9 - D'installer et d’utiliser une tyrolienne en tension double. L 24 - TE 06
1.3.10 - Avoir les connaissances de base sur la technologie du matériel ( normalisation des équipements: CE, AFNOR, UIAA )




2 – Compétences techniques aquatiques :

2.1 - Savoir lire les mouvements d’eau:

2.1.1 - Connaître les principes de l'eau en mouvement (débit, pression, vitesse, densité). E 03
2.1.2 - Connaître les mouvements d'eau spécifiques (courant, contre-courant, drossage, rappel, siphon). E 03


2.2 - Savoir évoluer dans l’eau :
2.2.1 - Savoir nager 50m avec combinaison Néoprène.
2.2.2 - Maîtriser les techniques de saut et de glissade (repérage, sondage d’une vasque, appréciation, techniques, placements, précision).E 05 - E 06
2.2.3 - Connaître les codes de communication sonores et visuels. E 00
2.2.4 - Etre capable de récupérer en apnée, en combinaison, du matériel à 3m de profondeur (aisance subaquatique, équilibrage pulmonaire).
2.2.5 - Etre capable de remorquer une personne en combinaison sur 20m en eau calme.
2.2.6 - Etre capable d'évoluer en leader dans un parcours aquatique varié (différentes techniques d’évolution: reprise de courant, bac, nage en eau vive, départ plongé, utilisation du relief, marche dans l’eau).
E 02 – E 04
2.2.7 - Maîtriser les différentes sécurités (actives, passives, lancer ... ).
2.2.8 - Savoir utiliser des techniques pour traverser un cours d'eau (tyrolienne, main courante oblique).TE 07
2.2.9 - Etre capable d'organiser un sauvetage dans un mouvement d'eau ( lancer de corde, technique de sauvetage encordé ).. S 11

3 – Connaissances liées au milieu naturel :

3.1 - Connaissance du biotope (ou milieu physique) :

3.1.1 Savoir établir et interpréter un croquis topographique d’un canyon.
3.1.2 - Etre capable de se repérer et s’orienter à l’aide d’une carte.
3.1.3 - Connaître le cycle de l'eau et les principaux régimes hydrologiques.
3.1.4 Maîtriser les données concrètes de la météo (lecture du ciel, compréhension d’un bulletin).
3.1.5 - Etre capable identifier le faciès d’une roche (impact sur l’adhérence, les amarrages, le degré de perméabilité) .
3.1.6 Etre capable reconnaître les ères géologiques sur une carte, construire une échelle de résistance. (prévoir les encaissements et leur ampleur).
3.1.7 - Savoir discerner la morphologie d’une vallée en général, d’un canyon en particulier.
3.1.8 Savoir identifier et tracer sur la carte un bassin versant d'alimentation.
3.1.9 - Connaître les principales caractéristiques physico-chimiques de l’eau.

3.2 - Connaissance du milieu vivant:

3.2.1 Connaître l’impact de la pratique sur le milieu: attitudes à adopter.
3.2.2 - Etre capable de décrire la chaîne alimentaire d’ une rivière.
3.2.3 Etre capable de réaliser une mesure d’indice biologique.
3.2.4 Etre capable d’ identifier les principales espèces d’invertébrés aquatiques. E 02


4 – Compétences liées à la pratique :

4.1 - Compétences liées au secourisme:

4.1.1 – Posséder l’AFPS, et connaître les gestes de premiers secours spécifiques aux noyades et syncopes.
4.1.2 – Etre capable de déplacer une victime.
S 06 - S 09 - S 10
4.1.3 – Etre capable de mettre une victime en attente, de faire un bilan et de déclencher une alerte.
4.1.4 - Etre capable de confectionner une pharmacie adaptée à l'activité.
4.1.5 - Connaître les principes de physiologie appliqués à l'activité (chocs thermiques, fatigue).Page 14
4.1.6 – Connaître les principes de l’organisation des secours.

4.2 - Compétences liées à l’organisation d’une sortie :

4.2.1 - Maîtriser les connaissances liées à l'activité (risques objectifs, subjectifs...)
4.2.2 - Maîtriser les connaissances liées au site (accès, équipements, réchappes, temps de réponse aux crues ... ).
4.2.3 - Savoir préparer une sortie (intendance, logistique, matériel, transport...)
4.2.4 - Savoir gérer et animer un groupe en toute sécurité (consignes, déplacements, regroupements, attitude sécurisante, communication)

4.3 - Compétences liées à l’organisation d’un stage de formation :

4.3.1 – Etre capable de concevoir un programme de stage, en respectant une progression pédagogique.
4.3.2 – Connaître les principes des différentes attitudes pédagogiques.
4.3.3 – Etre capable d’évaluer les stagiaires et de réaliser un bilan.
4.3.4 – Etre capable d’animer une équipe de formateur.
4.3.5 – Maîtriser tous les aspects logistiques de l’organisation d’un stage.
4.3.6 – Etre capable de sécuriser les stagiaires dans toutes les situations de formation.

5 - Connaissances liées à l’environnement social :

5.1 - Législation :

5.1.1 - Connaître les instructions du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Page 12 – 13
5.1.2 - Connaître les actions à mener, lors d’une atteinte à l’environnement, ou à la défense d’un libre accès sur un site. Page 16
5.1.3 - Connaître les grands principes de la législation de la propriété et des cours d'eau ( domaine public, domaine privé). Page 18
5.1.4 - Connaître les interlocuteurs institutionnels et leurs responsabilités: état, élus locaux, collectivités locales, EDF, ONF, parcs, propriétaires, associations protection de la nature, Jeunesse et Sports, autres fédérations pratiquants l’activité, autres utilisateurs (pécheurs, kayakistes).


5.2 - Vie fédérale :

5.2.1 - Connaître les grandes étapes de l’histoire de l’activité. Page 9
5.2.2 - Connaître les grands principes de l’organisation du sport en France (associations, fédérations, agréments, délégation, structure juridique de l'activité …)
5.2.3 - Connaître le cursus de formation des cadres bénévoles et professionnels. Page 11
5.2.4 - Connaître les principales étapes pour l’organisation d’un stage.
5.2.5 – Etre capable de présenter clairement l’activité: élus, médias, pouvoirs publics.